L’avantage économique des langues africaines

23 mai 2020 3 min de lecture
L’avantage économique des langues africaines

« Si vous parlez à un homme dans une langue qu’il comprend, vous parlez à sa tête. Si vous lui parlez dans sa langue, vous parlez à son cœur. », ainsi parlait Nelson Mandela. Du haut de son 1 mètre 90, Madiba voyait clair. Cette maxime remplie de sagesse était aussi un concept économique important. En effet, depuis la nuit des temps, la langue a été au centre des négociations commerciales. Déjà dans le Ghana antique vers le IXe siècle, les commerçants de l’or ne ménageaient aucun effort pour des services d’interprétation. De nos jours, nous ne pouvons plus ignorer l’avantage économique des langues africaines.

L’avantage économique des langues : l’exemple de la Chine et des Etats-Unis

De nos jours, les entreprises américaines désireuses de percer le marché chinois ont bien compris une chose : le soft power américain a ses limites. Bien que, les jeunes Chinois sont influencés par la culture américaine, Ils n’ont pas renié leur langue pour l’anglais. Ce constat a galvanisé l’intérêt à l’égard des écoles d’apprentissage du mandarin aux USA et dans le monde. De ce fait, ne pas maîtriser les bases de la langue chinoise vous rend vulnérable auprès de la concurrence.

Croître votre entreprise avec la Jeune Chambre de Commerce Haïtienne

Le continent africain, plaque tournante culturelle… et commerciale ?

On comptabilise plus de 2000 langues en Afrique. Aujourd’hui, avec 1,2 milliard d’habitants et sa jeunesse branchée et dynamique, l’Afrique peut-elle être la nouvelle jolie fille du village ? De loin, les « experts » parlent d’une Afrique francophone et anglophone. On va même jusqu’à qualifier Kinshasa, mégapole de 12 millions d’âmes, de ” plus grande capitale francophone du monde “.

Toutefois, quiconque a déjà vécu ou séjourné à Kin-Labelle sait que la capitale congolaise n’est francophone que dans les livres. Sur le terrain, c’est le lingala qui mène le jeu, et il faut lui passer sur le corps pour marquer des points. Ce n’est donc pas un hasard si le groupe industriel français Castel, propriétaire de la société Bracongo, acteur dominant de la brasserie congolaise, passe par des insights lingalophones pour atteindre ses buveurs de bière.

Déjà durant la période coloniale, c’est toujours cette même Bracongo qui fit appel à un certain Patrice Lumumba, jeune homme plein d’entrain qui avait la particularité de parler les 4 langues nationales du pays, en tant que directeur commercial pour propulser les ventes de la société.

Cours de lingala avec Ela Jambo

L’avantage économique des langues locales n’est plus ignoré

Récemment, les projets de pénétrations d’internet dans les milieux ruraux forceront les Netflix de ce monde à revoir leur stratégie de déploiement de marchés en prenant les langues locales en considération. Les nouvelles politiques linguistiques de plusieurs gouvernements africains souhaitant donner plus d’espace aux langues des locaux, vont changer le ton de la coopération du continent et ses partenaires.

De plus, les échecs scolaires catastrophiques dans l’enseignement primaire, dus à l’apprentissage à l’école d’une langue bien trop distincte de celle parlée à la maison, somment les ministres de l’Éducation du continent mère à prendre leurs responsabilités et à trouver des alternatives à un système qui semble avoir atteint son principe de Peter.

D’autre part, selon Gérard Fillion, journaliste de Radio Canada : ‘’Le Québec doit intégrer l’Afrique dans sa stratégie en matière d’exportations et cibler activement des entreprises ayant un fort potentiel de développement en Afrique. ‘’ ( Site web de Radio-Canada, Février 2020) Malgré un surplus commercial de près de 500 millions de dollars avec l’Afrique, le Canada est devancé par la Chine.  Les relations diplomatiques et les échanges commerciaux sont beaucoup développé avec la Chine.

Maîtriser une langue africaine,  maximiser son potentiel

Apprendre les langues africaines n’est pas du folklore ou de l’activisme. Apprendre les langues africaines c’est vouloir intégrer l’économie, et  comprendre le client. Comme on dit chez nous : le client est Roi. En effet, dans un contexte économique caractérisé par la mondialisation, toute entreprise gagne à faire preuve d’adaptation. Si vous souhaitez développer votre marché en Afrique, continent à fort potentiel, soyez convaincant dans votre forme de communication. Par le choix d’une langue qui est familière à votre interlocuteur, vous augmentez les chances qu’il collabore.

En somme, maîtriser les langues africaines, en tant qu’entrepreneur, contribue à l’établissement d’un réseau professionnel d’une plus grande portée.  Il s’agit également d’une stratégie d’affaires pertinente pour  développer un lien de qualité avec sa clientèle en parlant sa langue.

Rejoindre la conversation

Super! Ensuite, passez à la caisse complète pour un accès complet à JCCH Blog .
Bienvenue à nouveau! Vous vous êtes connecté avec succès.
Vous vous êtes abonné avec succès à JCCH Blog .
Succès! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tous les contenus.
Succès! Vos informations de facturation ont été mises à jour.
Votre facturation n'a pas été mise à jour.