Carnaval d’Haïti : l’évènement attendu par tous les Haïtiens

19 févr. 2020 3 min de lecture
Carnaval d’Haïti : l’évènement attendu par tous les Haïtiens

Les origines du carnaval d’Haïti

Alors que la situation politique reste encore volatile, il semblerait qu’elle se soit un peu apaisée en Haïti. En effet, depuis plusieurs mois, Haïti et et surtout sa capitale Port-au-Prince, voit se dérouler une multitude de manifestations contre le gouvernement actuel. Le mouvement Peyi Lock, qui consiste à bloquer toutes les activités du pays, s’essouffle un peu plus chaque jour. Même si les Haïtiens réclament toujours la démission de Jovenel Moise (actuel président) et d’autres changements, ils ne perdent pas de vue le carnaval annuel. C’est l’évènement attendu de tous les haïtiens. Le carnaval d’Haïti est une célébration de la culture haïtienne. Il représente aussi un véhicule de revendications du peuple face au gouvernement.  De ce fait, des compositions musicales nommées meringue et rara sont utilisés pour les messages d’opposition.

Découvrez la culture haïtienne avec Pap’Padap Travels

Danses Carnaval d'Haiti
source : http://haiti24.net/haiti-culture-la-presence-de-sweet-micky-au-carnaval-des-gonaives-se-precise/

Les origines du carnaval d’Haïti

Tradition depuis des siècles, le carnaval commence le jour de l’Epiphanie et se termine le jour des cendres. Mardi gras signe la fin des festivités. Il y a plusieurs théories sur les origines du carnaval, mais la plus commune définit le carnaval comme étant un rituel religieux. Il s’agit d’une période de festivités païennes importées lors de la colonisation européenne.

“A l’origine, le Carnaval était en réalité un rituel. Les préceptes du Carnaval débutèrent bien avant l’ère chrétienne. Depuis l’Antiquité, les différents peuples nordiques avaient institué des fêtes pour marquer la fin de l’hiver et le renouveau du soleil, implicitement la reprise de la fertilité de la terre. Les dieux chassaient le froid et favorisaient le retour de la végétation à travers des sacrifices et des fêtes. Ces réjouissances avaient lieu entre le solstice d’hiver et l’équinoxe du printemps pour saluer le réveil de la nature, et « il s’agirait même là de la racine “matérielle et existentielle ” de la plupart des mythes, religions et formes de pensée plus ou moins symboliques développées par l’Homme, pour exprimer la lutte de la Lumière contre les Ténèbres ». Le Carnaval représente la survivance d’un amalgame de traditions religieuses de la plus haute Antiquité greffées aux fêtes chrétiennes au Moyen Age et évoluant au fil du temps.” selon le Nouvelliste.

Le ministre de la culture et de la communication a annoncé les dates officielles du carnaval : 23, 24 et 25 février 2020 à Port-au-Prince.  Le thème cette année est “Ann pote kole pou Ayiti dekole” qui veut dire “Agissons ensemble pour faire décoller Haïti”. Le gouvernement a accordé un budget de 80 millions de gourdes (approximativement 800 milles dollars US) pour l’organisation du grand événement.

Carnaval d’Haïti et Jacmel

Du côté de Jacmel, le carnaval se déroulera le 16 février 2020. Les Jacméliens ont même un thème particulier qui est “Imaj Jakmel se imaj pam” qui se traduit par “l’image de Jacmel est aussi la mienne”. Lors de ces festivités,  les artistes peuvent exposer l’art haïtien. De ce fait, la ville de Jacmel, réputée pour être la ville artistique d’Haïti, attire beaucoup de touristes. On découvre des chorégraphies, de la musique, ainsi que des structures de papiers mâchés. Cependant cette année, le tourisme a diminué. Lors d’une interview de PAP’PADAP! Travels, agence de voyages solidaires en Haïti, Lamitié Jhwins du Jacmel Arts Center nous confie le ressenti sur cette période carnavalesque.

“Le carnaval apporte beaucoup pour la communauté ! Les couleurs des mascarades, les déguisements, les bandes à pied et les orchestres sont vraiment beaux. C’est le moment où il y a beaucoup de tourisme. Les hôtels sont presque complets et cela permet aux marchands et artisans d’augmenter leur revenu et mieux subvenir à leurs besoins. Mais cette année, c’est différent. J’ai peur que les touristes ne viennent pas à cause de la situation politique, même si pour Jacmel la sécurité est différente. C’est beaucoup plus tranquille par ici”.

Supporter l’économie locale en Haïti par le tourisme

Défilé Carnaval Haiti
Source : http://www.rfi.fr/fr/emission/20190217-haiti-carnaval-20-ans-musique-contestataire 

Carnaval d’Haïti et le tourisme

Après avoir fait un gros travail pour redorer son image de destination touristique, Haïti a vu son nombre de touristes diminuer en 2019. Quelques voyagistes ont dû annuler leur séjour en raison de la situation politique volatile du pays. C’est un coup dur pour l’industrie touristique. Pourtant, cela ne paralyse pas pour autant le tourisme local. Le tourisme représente un facteur de développement de l’économie locale. En 2012, le carnaval avait généré 35 millions de dollars US de recettes sur une période de 10 jours.

Rejoindre la conversation

Super! Ensuite, passez à la caisse complète pour un accès complet à JCCH Blog .
Bienvenue à nouveau! Vous vous êtes connecté avec succès.
Vous vous êtes abonné avec succès à JCCH Blog .
Succès! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tous les contenus.
Succès! Vos informations de facturation ont été mises à jour.
Votre facturation n'a pas été mise à jour.