Backstage Capital : financer la communauté noire

24 avr. 2020 3 min de lecture
Backstage Capital : financer la communauté noire

Financer la communauté noire reste toujours un enjeu pour l’entrepreneuriat inclusif. Moins de 10% des investissements sont accordés aux minorités visibles et aux femmes dans le monde. Face à ce genre d’inégalité, Arlan Hamilton, faisant elle-même partie d’une minorité visible, décide de lancer en mai 2018 Backstage Capital. Cette société de capital-risque permet aux actionnaires d’investir uniquement dans des projets issus de la communauté noire et LGBTQ+.

De SDF à femme d’affaires pour financer la communauté noire

Backstage Capital naît de la volonté d‘une Afro-Américaine homosexuelle, de changer le statu quo en termes de financement d’entreprises. Dans son entrevue pour le Harvard Business Review, elle raconte comment son enfance à Dallas a façonné sa perception de l’argent, et comment, inspirée par Richard Branson, CEO de Virgin mobile, elle a toujours voulu connaître une certaine indépendance financière. Adolescente, elle se voyait déjà contribuer à améliorer la vie des membres de sa communauté.

Les premiers pas en tant qu’entrepreneur

Issue d’une famille modeste, sa mère qui l’éleva seule lui transmit les valeurs de courage et d’autonomie. Ayant assisté à un concert de Janet Jackson à l’âge de 13 ans, elle découvre sa passion pour la musique. À 20 ans, elle lance la production d’un magazine imprimé sur la musique, qui se transformera en un blogue.

Grâce à son réseau, elle poursuit une carrière dans la production de tournée musicale. Constatant sa capacité à développer elle-même les opérations qui y sont rattachées, elle souhaite créer son entreprise dans cette niche. Toutefois, elle rencontre très vite des obstacles en termes de financement.

Faites vos premiers pas en entrepreneuriat avec la Jeune Chambre de Commerce Haïtienne

Difficulté à trouver des fonds pour la communauté noire

Habitués à financer des hommes instruits de la communauté blanche, les investisseurs de Silicon Valley refusent d’investir dans son projet. Cette expérience lui permet de réaliser la difficulté d’obtenir du financement en tant que minorité. Aucun investisseur n’accorde aucune opportunité à une femme noire homosexuelle sans diplôme d’études supérieures. Faisant face à ce problème pour son projet d’affaires, elle en fait un pivot pour construire une société de capital-risque.

In fact, in my experience, I’ve found that people who have less, have more creativity. So wouldn’t you want them to have more access to the resources needed to share that with the world? ’(Arlan Hamilton, 2020)

En septembre  2015, après avoir analysé en profondeur le potentiel de son projet, et grâce à la confiance que lui accorde Susan Kimberlin, Arlan obtient un fonds de démarrage de 25 000 USD. Après plusieurs mois à dormir dans des aéroports, elle réussit finalement à convaincre davantage d’investisseurs. De ce fait, elle se lance officiellement dans la mise en place de Backstage capital. Ce dernier investit dans des compagnies tenues par des femmes, des noirs, ou bien des membres de la communauté LGBTQ+.

Backstage Capital: un modèle d’affaire pour financer la communauté noire

Arlan Hamilton s’est principalement inspiré du modèle d’affaires de Comcast Venture, société américaine basée à San Francisco, qui offre du financement sous forme d’équités,et qui existe depuis 1999. À travers des programmes d’accélération, Backstage capital agit comme une ressource essentielle dans le développement des opérations d’une entreprise. De plus, elle offre des moyens pour accéder à une liste d’investisseurs potentiels.

Parmi les bénéficiaires, figure Nailsnaps, une application mobile créée par Angel Anderson et Sarah Heering, qui regroupe la communauté d’internautes amateurs de nail art. En 2018, l’entreprise a réussi à mettre en place des organismes accélérateurs dans 4 villes, et à amasser près de 36 millions pour la communauté des femmes noires aux États-Unis. Parmi ses partenaires, on peut compter entre autres le CEO de Slack, Stewart Butterfield, ou encore l’ancien PDG et fondateur de Pathbrite, Heather Hiles.

Offrir une alternative de financement aux entrepreneurs haïtiens

À travers Backstage Capital, Arlan Hamilton souhaite changer la mentalité de chaque partie prenante dans le monde compétitif de l’entrepreneuriat. Il s’agit de réduire les préjugés envers les minorités et surtout de les faire bénéficier des mêmes chances de réussite. Elle sortira bientôt son premier livre autobiographique, organise régulièrement des conférences à travers les États-Unis, et met à la disposition des internautes divers podcasts ainsi qu’un blogue sur Medium.

Depuis sa création Backstage Capital a investi 7 millions de dollars dans 120 startups de la diversité. De plus, l’investissement le plus récent a été fait en novembre dernier dans la compagnie HAVA HEALTH, INC qui a soulevé au total 1.7 million de dollars de financement.

Rejoindre la conversation

Super! Ensuite, passez à la caisse complète pour un accès complet à JCCH Blog .
Bienvenue à nouveau! Vous vous êtes connecté avec succès.
Vous vous êtes abonné avec succès à JCCH Blog .
Succès! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tous les contenus.
Succès! Vos informations de facturation ont été mises à jour.
Votre facturation n'a pas été mise à jour.